Le tricot vaginal… Oui mais, c’est de l’art!

Mesdames, vous ne savez pas quelle activité pratiquer pour vous détendre et passer du bon temps. Le tennis et la poterie ne vous emballent pas plus que ça et décidément, la gym suédoise ce n’est pas pour vous. Mais avez-vous envisagé le «tricot vaginal »?  Si vous ne connaissez pas, il est temps de vous «culturer» un peu et de découvrir le monde merveilleux du « knitting vigina »  ou en français tricot vaginal!

Chez Valhallads, on en aurait jamais entendu parler sans Casey Jenkins et sa déroutante performance artistique. Et quand on dit déroutante,on pèse nos mots! L’artiste australienne tricote des pelotes de laine qu’elle a préalablement fourrées dans sa vulve. Oui! Vous avez bien lu! Dans sa vulve!

Mais la vraie question c’est pourquoi. Pourquoi enfonce-t’elle des pelotes dans son vagin?! On pourrait se dire que la première fois c’est pour l’expérience. Histoire d’essayer. Elle est peut-être très très curieuse . Mais la performance dure tout de même 28 jours… 28 jours, ce n’est plus de la curiosité. C’est de l’obsession! A côté, le film de zombie 28 jours plus tard, c’est de la gnognotte. Si vous êtes familier du calendrier féminin,  vous savez qu’elles arrivent et que ça va faire mal. Très mal. Alors autant vous dire qu’il vaut mieux avoir l’estomac bien accroché si vous regardez la performance de Casey Jenkins car des règles sur la laine blanche, c’est loin d’être aussi poétique que le sang sur la neige… (ah le sang sur la neige! Douce réminiscence de ce thème littéraire si chère à mon professeur de français).  Casey Jenkins n’interrompt pas sa performance lorsqu’elle est incommodée. Non Non Non. Madame a beau être en pleine menstrue, elle continue à se fourrer des pelotes de laine et à tricoter. (Kitty doit vraiment aimer jouer avec ces pelotes…)

Alors, oui, on sait que l’odeur du sexe féminin en émoustille plus d’un. Et ne faites pas les innocents messieurs! Si un parfum odeur vagin a été commercialisé, c’est bien que les marketeurs y ont vu un marché. Certes un marché de niche mais un marché quand même. Et si ces étranges personnes sont capable de vaporiser leur corps de cette fragrance intime, j’imagine qu’ils auraient beaucoup de plaisir à porter une écharpe ou un bonnet fabriqué par Casey Jenkins. Si c’est pas une super idée de cadeau de Noël ça, je sais pas ce que c’est!

Alors, mesdames, est-ce que le « tricot vaignal » sera votre activité de l’année 2014?

Dans le même genre, on a une pensée pour cette jeune femme qui peint avec son propre sang menstruel et crée des œuvres d’art éphémères que l’on peut retrouver sur le   tumblr womenstruation. Âme sensible ou garçon fleur bleu s’abstenir. Un tabou tombe lorsque vous cliquez sur ce lien.