I believe in the future… du camping sur les toits

Bivouac-rooftop-campsite-3

Vous aimez le camping? Vous allez adoré le rooftop camping! NYC Bivouac propose au voyageurs ou aux curieux de dormir à ciel ouvert  dans son camping urbain.

Sur les toits de Brooklyn a fleuri un étrange campement pendant l’été…  Composé de sept abris  conçus pour trois adultes, d’une cantine pour dîner entre amis, de toilettes et de douches bien sûr ainsi que d’une petite bibliothèque, le NYC Bivouac à tout le confort d’un camping traditionnel à la différence près qu’on ne campe pas dans la nature mais sur un toit!

C’est l’artiste New-Yorkais  Thomas Stevenson qui a eu l’idée insolite de ce camping urbain. New-York est une ville qui grouille sans cesse, de gens, de bruits, d’odeurs. Stevenson, observant que les rues et les immeubles de NYC étaient surpeuplés tandis que les toits de la ville offraient de grande possibilité d’espaces, a commencé à concevoir une installation artistique modulaire, temporaire et conviviale. Ce projet de camping n’est pas qu’une volonté de repenser l’espace ou la ville mais également une réflexion autour de questions telles que l’hospitalité ou encore les bienfaits du face à face dans la relation.

Contrairement aux installations artistiques, le NYC Bivouac a été pensé sur le long terme. Il n’a pas pour vocation de finir dans l’entrepôt d’un musée ou pire dans une benne à ordure. Bien au contraire, Stevenson souhaite que son camping urbain soit ouvert au public aussi souvent que possible. Il a d’ailleurs pour projet d’installer d’autres campements sur les toits de San Francisco, Los Angeles, Miami et Berlin. Pour Paris, je crains qu’il ne faille attendre très longtemps… Après tout, le dernier rooftop de la capitale n’a ouvert ses portes qu’en 2013 et dieu sait (les parisiens en tout cas) qu’il n’y en que TRÈS peu. Mais on peut toujours rêver.

D’une certaine façon, le NYC Bivouac de Stevenson repense aussi la notion de « retraite » (au sens spirituel ) et d’intimité. Intimité à soi, aux autres. Le NYC Bivouac apparaît comme une alternative à la Nature si souvent sollicitée pour se « ressourcer ». Ne peut-il pas être également une nouvelle façon de se ressourcer et de se retrouver – seul ou entre amis? Au campement, il n’y a pas d’électricité, pas d’Internet, pas de Facebook comme dans la nature. Mais pour vivre cette expérience de déconnexion (tellement tendance), vous n’avez plus à partir dans le désert d’Arizona ou, pour nous français, dans le fin fond du Vercors.

NYC Bivouac fait définitivement parties des projets qui nous font croire en l’avenir. Ce concept de camping sur les toits nous invite à repenser l’espace urbain mais aussi notre rapport à la Nature.

Bivouacnyc-tents

Bivouac-rooftop-campsite-4

Bivouac-rooftop-campsite-1

Bivouac-rooftop-campsite-2

Bivouac-rooftop-campsite-5

bivouac-new-york-3

  Bivouacnyc-tents-2