ALARMclock : réveillez-vous dans la peur!

3021497-inline-750-alarm-01

Déjà que je n’ étais pas adepte des réveils radio le matin, ALARMclock risque de me fâcher définitivement avec les matins voire pire avec la vie. ALARMclock est un radio réveil qui diffuse des informations déprimantes. Rien de neuf sous le soleil. Les journaux qu’il soit télévisé ou radiophonique ont certainement des parts dans des médicaments type Xanax ou Lexomil. (Oui oui, je crois dur comme fer au lobby des médias et des gros groupes pharmaceutiques! La fin du monde! ).  Mais avec Alarmclock, on atteint un degré dans la déprim’ et la tristitude qu’à côté,  même un reportage sur les santons en Provence  présenté par Jean-Pierre Pernault sur France 2, c’est de la gnognotte. J’aurais certes pu parler d’infos plus déprimantes encore comme les tremblements de terre en Haïti ou la propagation de la peste bubonique par les rats à Madagascar mais à quoi bon…

Une fois que je vous aurais décrit ALARMclock, la vie ne vaudra plus la peine d’être vécue… Parce que si les informations vous dépriment, que dire des informations sur votre propre vie?  Quel genre d’informations me direz-vous? Du genre à vous donner des insomnies comme l’expliquent les créateurs d’ALARMclock qui partent du principe que « Rien ne vous réveille aussi bien que les choses qui vous empêchent de dormir la nuit ». Alors oui, savoir qu’il vous reste seulement 50 euros sur votre compte en banque alors qu’on est que le 10 du mois ou qu’avec les 2 paquets de clopes que vous fumez par jour et les 4 rouges que vous vous enfilez à chaque repas, vous n’avez plus que 6 ans, 17 jours, 8 heures, 23 minutes et 36 secondes à vivre, ça à de quoi vous réveiller. Pire, ALARMclock, ce petit vicieux, joue avec votre peur de finir seul et vous informe que seulement 8 personnes sont au courant de votre existence. L’angoisse totale quoi! A quel moment peut-on penser que ce genre d’information peut motiver quelqu’un.

Le réveil intelligent et légèrement pervers s’appuie sur votre réseau social, votre santé et votre style de vie pour réaliser ce journal personnalisé. Bien évidemment, vous pouvez choisir les informations que vous  souhaitez livrer à l’objet. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ALARMclock n’est pas un projet de science-fiction et sera commercialisé en janvier. Les créateurs ont récolté plus de 4 fois via la plateforme Kickstarter la somme dont ils avaient besoin pour  réaliser ce réveil insolite.

Après le proverbe  » il n’y a que la vérité qui fâche », on pourrait se demander aujourd’hui s’il n’y a pas que la vérité qui réveille?