College Humor parodie les pub commerciales des géants de la High Tech

Après l’inoubliable film publicitaire de Facebook et de sa chaise (mais si rappelez-vous ) qui avait déjà été l’objet d’une excellente parodie, c’est au tour des géants de la High Tech de se faire parodier. Et on ne pourra pas dire qu’ils ne l’avaient pas cherché.

Le site College Humor réputée pour ses sketchs et ses parodies s’attaquent dans l’une de ses dernières réalisations aux campagnes publicitaires des géants de la technologie. Pour ne citer personne : Apple, Microsoft, Google etc…

Et c’est très réussi! Tous les clichés publicitaires débités par les grandes marques pour le lancement d’un nouvel appareil technologique sont mises à nu dans cette parodie cathartique. Et il était temps!

Le secteur, ultra concurrentielle, nous assomme depuis des années avec des publicités qui se distinguent uniquement par leur manque profond de créativité. Certes, les pubs sont esthétiques, les films bien réalisés mais le concept est quasi inexistant! Et le pire c’est que par un étrange effet de consanguinité publicitaire, la majorité des pubs commerciales que l’on voit aujourd’hui lors du lancement d’un nouveau device sont toutes du même acabit!

Très bien écrite, cette parodie caricature le besoin presque viscéral des marketeurs de nous vendre une publicité où rapidité rime avec fun et technologie avec émotions. Parce que c’est vrai, il faut le reconnaître, si nous possédons des smartphones et autres tablettes c’est avant tout pour skyper avec notre mari militaire en mission dans un lointain pays ou pour vivre de merveilleux moments familiaux par écrans interposés. Ah la magie des nouvelles technologies!

Non, je ne joue jamais à Candy Crush. Je ne sais même pas comment cet appli est arrivée sur mon téléphone. 

Au-delà de ces clins d’œil fort pertinents,  je crois que la partie qui m’a le plus amusé concerne les professions exercées par nos fameux utilisateurs. Car, si vous ne l’aviez pas encore remarqué, pour vendre de la nouvelle technologie, il faut exercer un métier créatif. De même que pour porter du Kooples, il faut a/ être en couple  b/faire un métier artisitique c/ être branché, l’accès à la nouvelle technologie exige que vous exerciez un métier à la fois cool et mystérieux. C’est sûre qu’entre designer automobile ou animateur 3D et caissière à carrouf’, le choix est vite fait. Il y a des métiers qui vendent du rêve et d’autres non.

Ajouté à ces créatifs une légère tendance à l’hyperactivité (entre nous, qui jardine, fait du yoga et trouve encore le temps de cuisiner après le boulot?) une capacité à parler plusieurs langues et une étrange obsession pour la bouf  (no judgement) et vous aurez un parfait représentant de ce à quoi une personne connectée doit ressembler.

 Vidéo: